Le Moulin des Sorciers

jeudi 19 juin 2008

Syndi, écrit par Solenn!

Je suis une sorcière horrible avec un nez pointu et des sourcils froncés. Mes yeux sont perçants, j'ai des cheveux mi-longs. On voit bien mes joues amaigries, mon menton rond, mes oreilles pointues. Je suis heureuse d'être maléfique, je n'aime ni les enfants ni les gens parce qu' ils ne croient pas aux sorcières. Je n'aime pas les enfants car ils critiquent les sorcières et nous ignorent. Mon pouvoir est un stylo : quand je fais un bilan, j'ai toujours une bonne note. Je ne prête jamais mon crayon qui m'a été offert par mes parents.

L'animal qui parlait, écrit par Solenn

Il était une fois un petit garçon qui s'appelait Vincent. Il était très pauvre et habitait dans un petit village. Il avait été abandonné par ses parents et c'est un animal qui l'avait élevé. Du coup, l'enfant adorait les animaux... Ses parents ne l'aimaient pas car il adorait les animaux et faisait souvent des fugues... Avant, Vincent vivait chez ses cousines. Celles-ci étaient les seules personnes qui comptaient pour lui. Ainsi, pour son dernier anniversaire, il avait eu un grand vélo. Il adorait beaucoup lire, surtout les histoires de pirates, d'animaux magiques et les histoires longues de fantômes. Un jour, Vincent trouva un petit animal qui parlait. Je suis perdu dans cette forêt, lui dit l'animal. Vincent, tout étonné de voir un animal s' exprimer, lui répondit: -Tu parles ? - L' animal trouvant sa réaction bizarre, se fit cette réflexion dans sa tête : «il n' a jamais vu d' animaux parler.» - Puis-je faire quelque chose pour toi ? - Oui bien sûr, j'aimerais que tu trouves mon ami le cerf dans les montagnes! - Où sont ces montagnes ? - Ce sont des montagnes magiques vers le nord. - Des montagnes magiques ? demanda Vincent. Je croyais que la magie n'existait pas. - Tu as tort, dit l'animal. - En route vers l'aventure ! s'exclama Vincent. - Tu devrais prévenir tes parents, dit l'animal. - Je n'ai pas de parents. Quand il arriva à la dernière montagne, il croisa un vieux paysan qui connaissait beaucoup de choses sur les animaux. Le paysan lui expliqua que le cerf était sur la dernière montagne. Vincent arriva à l'avant-dernière et vit une sorcière énervée. Il paniqua et hurla tellement fort que presque tous les animaux de la forêt arrivèrent à son secours. Vincent, sauvé de son problème, continua son chemin et arriva à la dernière montagne. Celle-ci était magique... Une personne l'aida et lui expliqua qu'il lui fallait une bêche pour trouver le cerf. Vincent trouva une bêche et commença à creuser, creuser... Il réussit à franchir la montagne. Devant lui, se dressait une ombre géante . C'était le cerf, celui-ci dit à Vincent : - Mon garçon tu as réussi, bravo ! Vincent retourna voir l'animal. - Je te dois une fière chandelle. Quelque chose te ferait plaisir ? je peux exaucer tous les voeux... - Oui, j'aimerais avoir une vraie famille comme avant quand je suis né. - Comme tu veux, tralala la et voilà ! au revoir... Vincent retrouva alors sa vie normale avec ses parents et une petite soeur qui s'appelait Jasmine. C'est ainsi que se termine cette histoire.

Le dragon d'or conte écrit par Samuel

Il était une fois Silse, un seigneur des cavernes. Il habitait une grotte immense ou régnait un dragon qui s'appelait Diose. Celui-ci dégageait un gaz toxique et gardait un trésor incroyable : une boule qui rendait immortel et redonnait la vie aux morts. Silse et Diose vivaient ensemble depuis des millénaires, ils n'étaient jamais sortis de leur grotte à cause d'une guerre terrible qui avait tué des millions de personnes. Un jour, comme d'habitude, Silse alla chez un magicien acheter des ingrédients pour leurs recettes. Malheureusement, le magicien ne donnait plus d'ingrédients ; à la place, il vendait des montures. (dindes géantes) Silse alla dans une forêt sombre chercher des ingrédients. Il trouva une grosse pierre immense qui bougeait. Il l'examina de plus près et trouva rapidement que c'était un golem. Et Silse sut que le golem gardait un trésor ! Il marcha alors sur une branche qui craqua ... Le golem se réveilla et partit chercher son dîner. Silse, ne voyant plus le golem, prit le trésor. Il partit sans faire de bruit mais se retrouva face au monstre. Il ouvrit alors le trésor et trouva une pierre philosophale qu'il lança vers la tête du golem. Un arbre immense lui poussa dessus et le golem explosa. Après l'avoir tué, il continua son chemin dix kilomètres plus loin. Il s' arrêta sur un rocher et s'endormit. Une heure plus tard, il se réveilla et trouva un homme habillé de blanc de la tête aux pieds. A côté de lui, se trouvait un phénix (oiseau de légende). L'homme donna à Silse un parchemin et partit. Sur se parchemin, il y avait un oeil et Silse se dit: - Merveille ! Une clé! Silse passa à côté d'un labyrinthe. Il tenta de rentrer mais fut éjecté. Silse montra la clé en forme d'oeil et put alors pénétrer dans le labyrinthe. Il marcha jusqu'au centre et fut entouré de branches... Ne pouvant plus avancer, il appela son dragon Diose qui brûla toutes les branches autour de Silse. Celui-ci se retourna et vit un grand mage noir. Silse l'attaqua par derrière avec sa spécialité, un bon gros pied dans le dos et un coup de coude dans le cerveau... Le mage tomba raide mort. Silse et Diose trouvèrent alors le trésor le plus gros du monde. - hourra nous sommes riches ! s'exclama Silse. Il y avait un million de sacs d'or. En regardant tout autour, Silse vit beaucoup d'ingrédients pour leurs recettes. Il prit tout ce qu'il pouvait et repartit chez lui avec son compagnon Diose. A leur retour, la grotte n'était plus... Il y avait à la place un château immense avec des gardes et deux trônes dont un immense pour le dragon, une grande salle pour mettre l'or, deux immenses chambres, une salle à manger, cinq salons, et une entrée avec une piscine de pièces d'or !