L'enfant de trop

alexandre conte1.jpg (30178 octets)          Autrefois, dans une forêt où tout était magique, vivait une grande famille de quinze enfants avec leurs parents. C'était la famille POT DE COLLE. Le père travaillait tous les jours et la mère ne travaillait pas, elle emmenait cinq de ses enfants toutes les cinq heures pour voir s'il y avait du nouveau en ville.  

         Une nuit, alors que tout se passait bien, la mère POT DE COLLE se sentit bizarre. Elle ne savait pas ce qui allait mal. Le lendemain, son ventre était très gros. Elle était enceinte...

                 Le père voulut emmener sa femme à la clinique mais ils étaient trop pauvres... Les enfants accompagnèrent leur maman au plus grand chêne de la forêt magique qui pouvait bouger et parler car c'était un magicien transformé en arbre par une méchante sorcière qui était morte. Le chêne avait des cheveux rouges, des yeux très noirs et était très grand. Il transforma la mère POT DE COLLE en arbre. En une minute, elle avait déjà une fleur sur une branche puis la fleur eut une graine et la graine tomba par terre et donna naissance à une nouvelle fleur. Il y avait un tout petit bébé à l'intérieur. Le magicien récita une formule magique :

ABRACADABRI, BOUMBATILADALIOBAB, reprends ta forme normale.

          Et la mère POT DE COLLE reprit sa forme humaine. Mais le magicien avait fait une erreur : l'enfant, au bout d'une minute, avait dix ans. La mère rentra chez elle, furieuse. Les enfants proposèrent un nom pour le bébé :

- Comme c'est un garçon, on va l'appeler Naël !

- Oui, mais on ne peut pas le garder, répondit la mère.

           Un hibou entendit la conversation. Il se dit :

-Hou ! Hou ! Mon Dieu, cette famille a un gros problème et il faut que je les aide !

          Il demanda conseil au renard et tous deux eurent une idée. Ils demandèrent à Naël s'il voulait avoir une vie normale et s'il voulait redevenir bébé.

- Oui, répondit Naël.

- Il faudrait que tu retournes voir le chêne aux cheveux rouges, dirent alors les deux animaux. 

         Quand ils arrivèrent au chêne, Naël dit :

- Grand chêne, aidez-moi, s'il vous plaît, je voudrais redevenir bébé et avoir une vie normale.

- Ah, ce ne sera pas facile, il faudra que tu ailles jusqu'à la tombe de la sorcière qui se trouve à la sortie de la forêt. Tu devras aussi te méfier, son âme rôde dans les coins. Prends ce sel, les démons n'aiment pas cela. Tu devras me rapporter les ongles des pouces de la sorcière et je retrouverai grâce à eux tous mes pouvoirs. Si tu réussis, je t'accorderai un voeu.

         Naël partit, couvert de sel, en pensant : "Je serai peut-être l'enfant le plus heureux du monde". Il courut tellement vite qu'il arriva rapidement. Il tremblait tout de même de peur. Il creusa la tombe, prit les ongles et retourna les donner au chêne qui lui dit :

- A présent, tu veux faire ton voeu...

- Je veux redevenir bébé, avoir une vie normale avec ma famille. Je veux que mes frères et soeurs aillent à l'école comme les enfants de la ville.

         Le lendemain matin, le père POT DE COLLE crut qu'il rêvait.

- Chéri, les enfants, réveillez-vous ! C'est un miracle... Nous sommes riches et nous vivons en ville.

       Ils vécurent heureux et eurent des triplés.

                            Alexandre              Retour à la page des contes du CM1C